21/12/2013

Eine brique ch'est un caillo

 

L'ote fos j'étos à l'hosto pour eine opération dins min vessie dusque i avot eine séquoi qui m'fesot mau.

 

I m'avutes indormi et tout l'dallache.

 

Eine fos que j'sus arvenu a mi, j'avos un tuyau qui sortot de m'biloute.

 

Queu brain!

 

Si i m'avutes dit cha d'avinche, j'aros resté à m'maison!

 

Bref, quand l'docteur i est vnu m'vir, i m'a dit comme cha:

 

« Ce sera douloureux pendant un jour ou deux quand vous urinerez, parce que des caillots parfois boucheront votre urètre. C'est normal... »

 

Mi ji ai dit insi:

 

« Des briques dins m'biloute!!! Cha va pas, cha, docteur! »

 

« Comment, qu'il a dit l'médecin, pourquoi me parlez-vous de briques? »

 

« Ben ouais, docteur, eine brique ch'est un caillo... »

 

J'ai bin vu qui m'ravisot comme si j'étos quervé.

 

Alors j'y ai canté:

 

« Eine brique ch'est un caillo, un caillo ch'est eine brique, eine brique ch'est un caillo, un caillo ch'est eine brique... »

 

 

 

Manmère! I fallot vir l'tiète qu'i fsot!

 

 

 

J'ai pas té pu loin, pasque j'savos qu'i tot pas chti et qu'i pouvot pas comprinde que nouzote les chtis in rigole et in dit des conneries même su sin lit d'mort.

 

D'ichi qu'i m'arot invoïé à l'asile d'Armintières!

 

 

 

Mi j'in ri cor achteure!

 

 

 

15:31 Écrit par Patryck Froissart dans Chti | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | | |  Imprimer | Pin it! |

Écrire un commentaire